Du 9 AU 31 OCTOBRE, Roger-Pol Droit sur scène au théâtre du Rond-Point

couv_sijenavaisplusqu'uneheureàvivre

 

Invités-surprise qui participeront au spectacle Comment vont les choses ?

 

Chacun viendra 4-5 minutes, ayant carte blanche pour évoquer un objet qui est pour lui rassurant ou redouté

 

Jean Claude Ameisen,  André Bercoff, Michel Boujenah, Patrice Carmouze, Boris Cyrulnik, Cynthia Fleury , Stéphane Freiss, François Jullien,  Etienne Klein, Patrice Leconte, Frédéric Lopez, François Morel Christophe Ono-Dit-Biot, Jean-Michel Ribes, Bruno Solo, Alex Vizorek


> Réservation

> Demander le programme !

 

 

 
     
 
     
 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment vont les choses ?

 

C’est comme ça que j’ai rencontré un trombone.

 

Un philosophe-poète part à la rencontre des choses. Il tombe sur un bol, un trombone, un congélateur, une poubelle. Ils ont des choses à se dire. Au début, ça surprend. Le bol rassure, le trombone se la joue éthique, le congélateur flirte avec la mort. On saisit vite que ce drôle de voyage en terre méconnue concerne tout le monde. Chacun vit nuit et jour au milieu d’un peuple d’objets sans les voir et sans entendre ce qu’ils expriment. Il est temps de chercher comment vont les choses, quitte à paniquer, s’affoler, s’amuser. C’est un jeu que chacun peut pratiquer. Une fois déclenché, il n’y a plus moyen d’y mettre fin.

 

Drôle de philosophe, Roger-Pol Droit a survécu à Normale Sup, à l’agrégation, au doctorat, à l’université. Ni le CNRS ni l’UNESCO, ni Sciences Po ni le Comité d’éthique n’ont eu raison de son humour et de sa curiosité. Après une cinquantaine de livres, certains traduits en plus de trente langues, après des milliers d’articles pour Le Monde, Les Echos, Le Point, Clés, il continue à rêver de nouvelles expériences, faites d’insolite, d’écriture, de réflexion. Dernière folie : monter sur scène, y rencontrer des objets, écouter ce qu’ils racontent. Chaque soir, à la fin du spectacle, se succéderont écrivains, comédiens, journalistes, scientifiques, dont Jean-Claude Ameisen, Jacques Attali, Étienne Klein, Christophe Ono-dit-Biot, Bruno Solo pour évoquer avec Roger-Pol Droit leur rapport personnel aux objets. Pierre Notte

 

production Théâtre du Rond-Point, texte publié aux éditions Odile Jacob (2003) et Poche Odile Jacob (2005)

 

Lien

 

 

Ce que dit la presse

  • "Roger-Pol crée un one-man-show phénoménologique" (Thomas Mahler, Le Point)
  • "La démonstration est acrobatique, brillante, troublante, parfois déroutante, toujours savoureuse" (Francis Dubois, SNES)
  • "Il subjugue le spectateur, qui lui emboîte le pas avec délectation, et se sent non seulement ravi tel Monsieur Jourdain mais revigoré" (Froggy Delight)
  • "Un moment d'extravagance théâtrale qui promet de nous entraîner sur les chemins de la profondeur et de la drôlerie" (Manuel Piolat-Soleymat, Tatouvu)
  • "Jubilatoire" (Elisabeth Quin, Madame Figaro)

 

 

 

 

Chroniques

 
L'ŒIL DU PHILOSOPHE


Chaque jeudi, dans le Monde des Livres, la chronique de Roger-Pol Droit Figures libres traite d'un essai qui vient de paraître.


Animaux inimaginables... mais vrais !


Ne cherchez pas de cadeau de Noël : ce livre est à offrir à tout le monde, à commencer par soi-même. Pourquoi ? Première évidence, Caspar Henderson est un esprit curieux, au double sens du terme : il est visiblement habité par l’appétit des découvertes, le désir de s’émerveiller, mais il est évident aussi que sa tête est agencée d’une manière agréablement insolite. Cet écrivain-journaliste, pur produit d’Oxford, métissage de savoirs médiévaux et de souci écolo, a réussi l’un des livres les plus astucieux de ces dernières années. Pas étonnant que ce texte, paru en anglais 2012, soit depuis couvert de prix, de nominations et d’éloges : il les mérite. Sa traduction française, qui parait aujourd’hui, est l’occasion d’une vraie découverte.

Le Monde | 16 octobre 2014


>> Lire la suite
 

Chaque Vendredi, dans le quotidien Les Echos, Roger-Pol Droit scrute en philosophe un fait d'actualité.


De l'assassinat en politique


Est-ce bien Pierre qui complote contre Paul ? Ou l'inverse ? Et si c'était Jacques, en fin de compte, qui tire les ficelles et manipule tout le monde ? A longueur de journal, commentateurs experts ou non glosent à n'en plus finir sur ces thèmes. Chacun se demande à qui profitent les couacs de l'heure, la cacophonie du jour, les dernières embrouilles. Mais bien peu cherchent à savoir si pareilles moeurs sont réellement nouvelles. Tous ces coups de théâtre politiques, spectaculaires et sordides à la fois, sont-ils vraiment surprenants ? A force d'avoir le nez collé à l'actualité, on finit par oublier combien meurtres en coulisses et révolutions de palais n'ont rien d'inédit.

Les Echos | 14 novembre 2014


>> Lire la suite

Livres récents

Petites expériences de philosophie entre amis  

Petites expériences de philosophie entre amis

  couv_