Vient de paraître

images/lespoiratilunavenir.png

 

L'espoir a-t-il un avenir ?
Flammarion, 270 pages

19 €
Version numérique 14,99 €

 

Acheter ce livre sur

- Amazon

- Fnac

 

 

Rendez-vous

 

Mercredi 10 février

RCJ, Journal de Paule-Henriette Lévy, 12 h

 

Jeudi 11 février

Radio Suisse Romande, « Tribu » de xx 11h

 

Vendredi 12 Février

Club de la presse, Nicolas Poincaré, 19h

 

Dimanche 28 février

RFI, Pierre-Edouard Deldique, 17h10

 

Samedi 5 mars

Strasbourg, Rencontre à la Librairie Kleber, 17 h

 

Samedi 12 mars

Aix en Provence, Rencontre aux Ecrivains du Sud

 

Jeudi 7 avril

Montpellier, Librairie Sauramp

 

 

 

 

L'espoir a-t-il un avenir ?

 

Et si l’on osait reparler d’espoir? Et pas seulement en parler, mais le vivre à nouveau. Dorénavant, l’avenir fait peur au lieu de faire envie. Chacun nourrit toujours des espoirs intimes, mais les grands espoirs collectifs sont en panne.

Comment redonner un avenir à l’espoir? Voilà ce que nous cherchons. En explorant d’abord ses sources grecques, juives et chrétiennes. En suivant ses tribulations occidentales, du mythe de Pandore au siècle des révolutions, qui le révèlent tour à tour ambigu, religieux, politique, continûment orienté par un désir de futur. Pourtant, dans notre monde obsédé par l’immédiat et le seul présent, l’espoir en vient à manquer d’horizon, de temps, d’action, de pensée vivi ante.

Nous proposons de reprendre l’espoir au sérieux, de lui redonner sa place et ses chances, d’en refaire l’apprentissage. Contre tous les philosophes qui s’en sont mé és ou l’ont rejeté, nous jugeons vitale cette singulière émotion pensante. Sans un espoir lucide et bien tempéré, l’humanité perdrait sa dignité.

M. A. et R.-P. D.


Ce que dit la presse

  • "L'époque est au chaos. Le moment peut-être d'oser penser l'espoir, proposent Roger-Pol Droit et Monique Atlan dans un livre vivifiant." (Thomas Mahler, Le Point)
  • "Une invitation, à la fois concrète et profonde, sous forme d'aphorismes, pour apprendre à retrouver l'espoir." (Elsa Godart, Psychologies Magazine, février 2016)
  • "Un essai vivifiant, qui nous ramène toujours à des préoccupations actuelles." (Laurent Lemire, Livres Hebdo)
  • "Du bon usage de l'espoir." (Jean-Louis Servan Schreiber, Clés)
  • "L'espoir est notre meilleure arme" (Entretien dans Psychologies Magazine, Janvier 2016)
  • "Une question négligée par la philosophie depuis l'Antiquité" (Renaud Lussier, Le Devoir)
  • "Comment renouer avec l’espoir, quand on sait qu’exhorter à espérer est vain ?" (Revue Finance et Gestion)
  • "Ils convoquent presque toute l’histoire de la pensée occidentale" (André Masse-Stamberger, Le Quotidien du Médecin)
  • "L’espoir est une puissance créatrice " (Le Monde)

 

Entretiens de Monique Atlan et Roger-Pol Droit

  • Avec Thomas Mahler (Le Point)
  • Avec Cristilla Pellé-Douel (Psychologies)

 

Podcasts

  • Parenthèse (Laurence Luret, France Inter)
  • Europe 1 Social Club (Frédéric Taddéi, Europe 1)
  • Midi Magazine (Bernard Sauvage, Fréquence Protestante)
  • La Grande Table (Caroline Broué, France Culture)
  • Le Grand Show de l’Info (Cyril Brioulet, Sud Radio)

 

Dans les blogs

  • Vous tombez pile (Anne Debrienne)
   

Chroniques

 
L'ŒIL DU PHILOSOPHE


Chaque jeudi, dans le Monde des Livres, la chronique de Roger-Pol Droit Figures libres traite d'un essai qui vient de paraître.


Figures libres. La voix de Bergson à travers le temps


Il fallait tout brûler, papiers et lettres. Interdite, la moindre publication d’inédits, d’esquisses personnelles, de notes prises par les étudiants. Quand Henri Bergson meurt – à Paris, en pleine guerre, le 4 janvier 1941 –, son testament est formel : ne laisser subsister que les ouvrages, relus et corrigés, publiés de son vivant. Eux seuls témoignent de sa pensée, constituent son œuvre. Le reste ? A bannir, intégralement ! Ces rudes consignes n’ont pas tenu. Avec le temps, tout s’en va… les volontés du défunt comme les gardiens du temple.

Le Monde | 11 février 2016


>> Lire la suite
 

Chaque Vendredi, dans le quotidien Les Echos, Roger-Pol Droit scrute en philosophe un fait d'actualité.


Usage du rire par temps grave


Lassitude » vient en tête, « morosité » en seconde position. Voilà comment les Français décrivent leur état d'esprit. Le sondage est récent, mais le fait est presque ancien déjà : la déprime est devenue un sport national, où nous brillons d'un obscur éclat. Rien ne paraît motif à se réjouir et l'année passée n'a fait qu'accentuer la tristesse. Choc des attentats, marasme économique, persistance du chômage, défiance envers les politiques, guerre au terrorisme, tensions de toute sorte… on cherche en vain, dans notre présent, ce qui est drôle. Peut-on, malgré tout, faire encore l'éloge du rire ? Persister à cultiver l'humour, le goût de l'absurde, le sens de la dérision ? Je crois que c'est indispensable. Mais à la condition de préciser quelques points.

Les Echos | 12 février 2016


>> Lire la suite

Livres récents

images/questcequinousunit.jpg

 

Petites expériences de philosophie entre amis

 

couv_

         
Petites expériences de philosophie entre amis  

Petites expériences de philosophie entre amis

  couv_